• zoomSoirée Dansante
    Soirée Dansante © M.F. Plissart
  • zoomSoirée Dansante
    Soirée Dansante © M.F. Plissart
  • zoomSoirée Dansante
    Soirée Dansante © M.F. Plissart

Soirée Dansante

Présentation

Pièce « sans dramaturgie » et supposée n’être que « de la danse, de la danse, de la danse », Soirée dansante n’en était pas pour autant dépourvue de sources d’inspirations. Mais c’était au spectateur de déceler les références : aux hiéroglyphes égyptiens et à la statuaire égyptienne, à l’œuvre de Miró, aux jouets d’enfants, ou encore à la Bakhti hindoue…  dans cette pièce éclectique, tant esthétiquement qu’au plan purement chorégraphique. Structurée en quatre « périodes » principales : un quatuor très oppressant, « Anubis », un duo d’une grande douceur, « Lapin », le trio déglingué de « Surprise » revisité et démultiplié, et une séquence plus mystique réunissant les sept danseurs, « Raga », la pièce multiplie les effets de surprise, l’absence de décor mettant l’accent sur la présence des costumes – et la composition chorégraphique elle-même.

Presse

Presse

La danse de Thierry Smits est anormalement virtueuse et surprenante, la chorégraphie est exceptionnellement pure et complexe... Soirée Dansante est une chorégraphie inventive et magistrale... Un ode à la volatilité de la danse, une preuve que le travail absrtait n'est pas forcément sèche et impuissante.

De Morgen, Domenike Van Besien, 6/12/95

La danse moderne s'est imposée elle-même une certaine étroitesse d'esprit...que Thierry Smits réussit à brisé d'une manière très charmante, et ce en utilisant simplement tout ce qui lui passe par la tête. Peu importe si c'est du ballet, du disco, du folklore ou du pseudo-ethique. Mais l'étincelle chez Thierry ne provient pas forcément de ce qu'il utilise mais plutôt de la souplesse des lignes qu'il compose...

Rotterdams Dagblad, Martin Bijkerk, 22/01/96

La performance irradie tellement la malice d'un petit garçon. Malice que l'on retrouve dans la musique profonde de Noise-Maker's Fifes qui se compose de sons rituels et de bruits communs. Une pièce magnifique et empathique.

Het Belang van Limburg, Tuur Devens, 12/12/1995

"Un des meilleurs résultats dans cette oeuvre est l'interpénétration des différentes séquences, "Anubis", "Lapin", "Surprise" et "Raga" (noms inspirés de certaines sources sans y avoir incorporé une dramaturgie). Tellement de moment de bonheur dans une chorégraphie dans laquelle on ressent une liberté d'inspiration incroyable et une inventivité à toute épreuve."

Le Soir, Jean‑Marie Wynants,8/12/95

Tournée

Tournée

Première 13/03/1998 CC't Vondel Halle
24/03/1998 L'Arc-en-ciel Rungis (FR)
29/04/1998=> 02/05/1998 CVA Bruxelles

previous
dezoom next
show